03.08.2019 par LR
num.291 septembre 2019 p.12
1er août, fête nationale à Chavannes-des-Bois

O nuit mystérieuse qui chante le feu de joie ! On pourrait retourner la phrase en disant que ce feu de joie, ce feu qui célèbre notre patriotisme enchantait cette nuit féérique.
Dès 16h la place était réservée aux enfants où jeux, séances de maquillage, ateliers de cirque, magicien, balançoires, tours en poney, « échassier » les attendait. D’autres, les plus petits, s’aventuraient sur les installations extérieures de la crèche. Même le grand jeu d’échec avec ses pions noirs et blancs disposés sur la pelouse intéressait parents et progéniture.
Ce n’était pas les drapeaux, les lampions et guirlandes aux couleurs de la Suisse qui manquaient tant la décoration avait été bien pensée, ajustée et disposée de telle façon que personne ne fut oublié; ajouter à ceci un éclairage impeccable et agréable et nous sommes comblés.

La population de Mies, Tannay associée à cette fête – dans un rôle de tournus - se joignait à celle des Chavannous. Il y avait du monde, accueilli agréablement par le groupe des cors des Alpes et lanceur de drapeau ou la Lyre musicale de St-Genis-Challex, forte d’une vingtaine de jeunes musiciens talentueux, sans oublier les accordéonistes du Trio Distance, offrant une charmante aubade.
Autour du bâtiment communal se tenaient les stands d’alimentation faite « maison » où le choix était varié et succulent, de quoi rassasier ce monde liant connaissance.
La pluie ne manqua pas de faire son apparition et de jouer à cache-cache avec les étoiles. Mais rien n’arrêta nos chers concitoyens attablés et abrités sous les grands parasols blancs qui protégeaient petits et grands.
Et quelle surprise ! Ce lâcher de ballons rouges à l’emblème du pays laissant voltiger une carte blanche personnelle au bout de l’attache ajoutait une note joyeuse sous le ciel gris emportant les rêves de cette prime jeunesse.
Déjà, les torches étaient enflammées, la fanfare se mettait en rang pour débuter le cortège avec les enfants tenant leurs divers lampions allumés, très décoratifs ; les autorités suivaient et la population fermait la marche, laissant à l’agent de police le soin de recaser tout ce beau monde sur la place, afin d’écouter musique et discours.

Le syndic de Chavannes-des-Bois M. Roberto Dotta remercia dans son allocution tous les organisateurs, les bénévoles, les musiciens et la nombreuse présence de tous et leur souhaitant un sympathique 1er août.
Puis ce fut le tour de M. Pierre-André Romanens, ancien syndic de Coppet, entrepreneur et Député au Grand Conseil de prendre la parole, insistant sur la solidarité entre les communes, la jeunesse et les différentes cultures des habitants de la région et du canton.
Il fut chaleureusement applaudi ouvrant la part belle aux somptueux feux d’artifice, variés, colorés, jubilatoires, sans trop de pétarade ni de fumée. On jouissait de cette merveille, alors que jaillissait un splendide feu de joie traditionnel. Ah ! Qu’il était beau, dans sa forme conique, lançant au ciel ses flammes jaunes, orange, rouges, aussi pétillantes les unes que les autres, prolongées par une gerbe d’étincelles incandescentes. Vos sentiments patriotiques se réveillent d’un coup et vous êtes fiers d’être Suisses, surtout en chantant l’hymne national. Le ciel devint plus clément et le bal put s’ouvrir aux sons de différentes musiques, chansons et autres airs connus sous l’œil expert du DJ Jean-Michel. Autant les adultes se mettaient en couple, autant les enfants improvisaient entre eux rondes ou pas de danse équilibrés. La joie se lisait sur tous les visages et les sourires illuminaient chaque regard. C’était vraiment une très belle fête conviviale, chaleureuse, dont le souvenir restera longtemps lumineux dans notre mémoire.
C’est avec un immense plaisir que nos vifs remerciements et nos sincères félicitations s’adressent, accompagnés de grandes gerbes de fleurs, à tous les organisateurs, les bénévoles, les accompagnants, les « petites fées » de l’ombre, veillant au bon déroulement de la manifestation, tous les responsables prêts à vous renseigner et se mettre à votre service – un clin d’œil à « l’amicale des cow-boys », sans oublier les orateurs, les musiciens et les services de la commune.
On est heureux, les lumières plein les yeux et pour sûr, on reviendra, tant c’était beau et parfait sur toute la ligne. Bravo !
Lucette Robyr
 

Photos : Robyr
 

auteur : Lucette Robyr
Les trois communes : Chavannes-des-Bois, Mies, Tannay
Le syndic de Chavannes-des-Bois M. Dotta
L'orateur du jour M. P.-A. Romanens
Lecture de pacte de 1291
Le spacieux espace convivial de la fête
Le cortège dans le village
Le groupe des cors des Alpes et lanceur de drapeau
La musique du St-Genis-Challex
Trio Distance
Lâcher des ballons rouges à Croix blanche
Splendide feux d'artifice
Feu du 1er août 2019
Les ballons au gré des vents ...

<< retour