31.10.2018 par YR
num.283 novembre 2018 p.16
La voyante s’est mis le doigt dans le troisième oeil

La voyante s’est mis le doigt dans le troisième oeil

Elle s’appelle Carmen, et vous promet monts et merveilles. Celle qui se décrit comme professionnelle de trois disciplines autrement ésotériques — « Astrovoyante - Numérologue - Médium » — a bombardé les boîtes aux lettres de Versoix et d’ailleurs avec un courrier aguicheur promettant une fortune imminente.

Seul souci : la voyante Carmen a également adressé son courrier à des personnes disparues depuis plusieurs années. L’arnaque est mal fichue.

Même pas honte !

Le truculent courrier intercepté par nos soins est adressé à un habitant de Versoix désormais décédé depuis une dizaine d’années (!). Il commence ainsi : « C’est bien vous que l’on cherche pour vous remettre 118’996 francs ! ». Chic alors ! Ils ont la MasterCard, au paradis ?

« Vous êtes sur le point de voir changer le cours de votre existence », poursuit la lettre. Ce qui serait novateur pour quelqu’un qui n’est plus en vie depuis tant de temps.

« Vous serez le seul à connaître les révélations exceptionnelles que je vous écris ici (…) Attention ! Ce qui vous arrive est si énorme que le secret est indispensable ». Ça, c’était sans compter sur ce rédacteur-fouineur de Versoix Région, ce jeunot qui ne respecte rien.

Le courrier continue sa montée en gamme : « CECI EST SANS DOUTE LE MESSAGE LE PLUS IMPORTANT DE VOTRE VIE, LISEZ-LE JUSQU’AU BOUT ». Bigre.

Carmen se met alors à évoquer « la puissance de la magie », des « Frères de l’Astral » et du « Secret d’Attraction de l’Argent ». Un secret qui intéresserait probablement l’administration communale, avec son million et demi de revenus en moins au budget 2019.

Évidemment, la formule (et la puissance de la magie) ne sont pas offertes. Il s’agit d’une arnaque visant un public âgé et fragile. Le piège est simple : pour percevoir la somme astronomique promise au destinataire, ce dernier doit d’abord s’acquitter d’un versement de 30 CHF. Même pas honte.

Cerise sur le gâteau de la manipulation malhonnête, le bon-retour du courrier commence ainsi : « OUI, Carmen, vous avez raison ma vie n’est pas du tout celle que je souhaite avoir. Je veux absolument profiter de… ».

Le malheur des uns fait le gagne-pain des autres.

Texte et photo : Yann Rieder

auteur : Yann Rieder

<< retour