Photo de Jean et Madeleine Roll, lors du vernissage à la galerie Art & Cadre de Versoix en 2012
Sur la convocation, il avait naturellement croqué les participants, une liste des présences dont certains se reconnaîtront !
20.06.2015 par ro
num.250 juillet 2015 p.12
Hommage à Jean ROLL (1921-2015)

Souvenirs de Versoix

Bien qu’accueilli depuis 1975 par le village de Mies, Jean Roll se plaisait à rappeler l’ancrage genevois de son enfance et des débuts de sa vie artistique lorsqu’il créa ses premiers décors de théâtre, ses vitraux, ses toiles puis ses tapisseries. C’est dans sa ville natale qu’il eut le plaisir d’avoir les premières reconnaissances du public par ses expositions, souvent récompensées par des prix Calame ou Gaspard Valette.


Le 17 juin 2015, l’église de Collex était pleine pour l’accompagner dans son dernier voyage, le curé Vincent Ross prêcha devant la tapisserie illustrant le texte biblique « Au commencement… »

Il avait réalisé cette œuvre en créant dans la convivialité, un atelier des dames de sa paroisse. Un art religieux qu’il avait découvert en Valais, chez le peintre Paul Monnier en 1943, et qui marqua le début d’escapades l’amenant dans toute la Suisse pour y présenter ses œuvres. Ne disait-il pas qu’un peintre doit exposer au moins cinq fois dans l’année pour vivre de sa peinture, son importante production autorisait ce propos !

En 1952, il avait entamé une carrière d’enseignant à l’école des Beaux-Arts de Genève, où durant plus de trois décennies, il a vu passer dans ses classes des centaines d’étudiants, qu’il reconnaîtra facilement longtemps après !

D’une immense fidélité, il s’est bâti un cercle d’amis toujours plus étendu, exposant à Barcelone, Bologne, Paris, même Los Angeles. En 1973, il a séjourné une année à l’institut suisse de Rome, mais au retour, le besoin de retrouver ses collègues du groupe des Corps-Saints ou plus tard de la Palette carougeoise, était bien réel.

En 1977, il est présent pour lancer le groupe d’Animation Artistique de Versoix (GAAVE)et pendant trente-huit ans il participera aux collectives d’automne, toujours disponible pour discuter des secrets du métier.

Un contact chaleureux en toute simplicité, apprécié de chaque artiste. Pour l’inauguration du Boléro en janvier 2015, il a présenté une somptueuse toile, peinte il y a quelques années, au sommet de son Art. Il y a deux ans, il m’avait annoncé qu’il cessait de peindre, car il avait à son avis, dit tout ce qu’il désirait transmettre par ses toiles. Dorénavant, il utiliserait l’écriture pour s’exprimer. J’avais apprécié cette sagesse, sans me poser de questions sur d’éventuelles raisons de santé de l’alerte nonagénaire qui me faisait face, et au vu des livres de mythologie ou philosophie qu’il avait à ses côtés, je n’ai pas douté de sa capacité d’expression.

Pour illustrer ces années, je vous offre l’occupation de Jean durant l’assemblée du GAAV en 1978. Sur la convocation, il avait naturellement croqué les participants, une liste des présences dont certains se reconnaîtront !

Son ultime exposition personnelle à Versoix eut lieu chez Art et Cadre en 2012, mais son œuvre reste grandement présente dans notre région. De nombreuses maisons de notre région ont une de ses toiles accrochée au mur et les tapisseries réalisées avec son épouse pour la Résidence Bon Séjour, un concours gagné en 1991 et celle de la salle du Conseil Municipal, sont visibles pour le public. Pour cette dernière intitulée « Prise de becs », j’avais soufflé à l’artiste, que le mur du fond cache la vue sur le lac et qu’une allusion à ce sujet serait bienvenue. L’humour de Jean y décela un magnifique mouvement d’oiseaux aux couleurs de Versoix et surtout un titre propice au lieu !

Loin des nombreux écrits publiés du vivant de Jean par des critiques d’Art, des écrivains ou des comédiens, tous célèbres, ces quelques lignes souhaitent simplement transmettre à tous ses amis, à sa famille, à son épouse Madeleine qui l’accompagna soixante ans, que le souvenir d’un homme généreux restera pour toujours gravé dans nos cœurs.

Alain Rességuier

auteur : rédacteur occasionnel

<< retour