16.02.2015 par LR
num.246 mars 2015 p.10
Vivre Saint-Valentin autrement

Tel était le motif auquel nous invitait la paroisse St-Loup de Versoix pour aiguiser notre curiosité. Soirée avec repas aux chandelles dans le cadre intimiste du centre paroissial. Chaque table, garnie d’une rose et de lumignons, avait un couple, qui, dans cette ambiance feutrée entrecoupée de moments musicaux, pouvait découvrir réciproquement les secrets de leurs cœurs.
Les cinq langages de l’amour, selon Gary Chapman, thème animé par Evelyne et Christian Colongo était une source d’inspiration pour tous les amoureux conviés. Voilà qui nous rassure quand on comprend qu’au long d’une vie on peut s’aimer et se comprendre de différentes manières, telles qu’elles ont été proposées :

1. Les paroles valorisantes (compliments, encouragements, reconnaissance)
2. Les services rendus (l’un pour l’autre)
3. Les cadeaux (quelles que soient la valeur ou la grandeur, ils ont une importance tangible vis-à-vis de l’être aimé ; même une présence physique à un moment important)
4. Le toucher (tendresse, soins, massages, etc.)
5. Les moments de qualité (écoute, dialogue, activités communes)
Entre les plats délicieux du repas, harpe, piano ou musiques enregistrées ajoutaient un plus aux discussions en catimini et favorisaient l’aparté.
Signalons la présence accueillante de notre curé Vincent Roos à l’apéritif et au dessert venu nous dire ses mots de reconnaissance à tous.
Remercions sincèrement tous les bénévoles, organisateurs et animateurs qui ont préparé et soutenu cette magnifique soirée riche d’enseignements et de merveilleux souvenirs.

Encore une autre facette de la St-Valentin. Notre paroisse s’anime ! A la messe de 10h30, chaque couple, fiancé, marié récemment ou de plusieurs années a reçu une rose rouge et a été béni par l’Abbé Vincent. Cette rose fut distribuée avec les félicitations d’usage par Mme Thérèse Monney de Chambésy, qui ce jour-là 15 février fêtait ses 90 ans, avec les applaudissements de l’assemblée et le chant du « Joyeux anniversaire ». Une délicatesse de notre curé : il n’oublia pas d’offrir aussi une rose à toutes les veuves et veufs de l’Unité pastorale qui ont partagé un temps une vie de couple.

Pour couronner ce week-end d’amoureux et d’amour, un concert au centre paroissial, sur le thème d’extraits d’opéra romantique ont comblé les participants. Verdi, Donizetti, Bizet ont été interprétés magistralement, avec beaucoup de finesse et de professionnalisme par Nathalie Guevara, soprano, Antonio Tirabosco, baryton et David Alexander, ténor. Ces airs, soit en solo, soit en duo, de Rigoletto, de la Traviata, des Pêcheurs de perles de Bizet et de Don Pasquale de Donizetti étaient accompagnés avec doigté et sensibilité par le pianiste Christophe Gunther. En solo, il glissa avec beauté et émotion sous ses doigts agiles le «Chœur de la Liberté», tiré de Nabucco. La belle musique, dans les voix magiques et pleines de richesse, expressives, tant dans les sonorités et la gestuelle, était au rendez-vous et concluait avec amour ce week-end de la Saint-Valentin.
Merci chaleureux à ces artistes qui nous ravirent de leur talent.    Lucette Robyr
 

auteur : Lucette Robyr

<< retour