30.09.2019 par PAD
num.291 septembre 2019 p.06
Initiative 163 sur l'Aéroport : on votera le 24 novembre

 Dans son abondant communiqué de presse du 17 juillet 2019*, le Conseil d'Etat a fixé les 8 objets de la votation cantonale du 24 novembre prochain. Parmi ceux-ci trois votes concernent l'initiative 163 "Pour un pilotage démocratique de l'Aéroport de Genève - Reprenons en main notre aéroport" : 1) sur l'initiative elle-même, 2) sur le contreprojet du Grand-Conseil et 3) sur la préférence en cas d'acceptation des deux. Voilà donc relancée la campagne d'information sur la croissance de l'Aéroport urbain de Genève.
La CARPE (Coordination pour un Aéroport Respectueux de la Population et de l'Environnement) qui avait déposé cette initiative le 15 décembre 2016 avec 14'450 signatures, se bat non pas contre l'Aéroport mais pour en souligner le caractère urbain et limiter la croissance des nuisances.
De son côté, le contreprojet, adopté par le Grand-Conseil le 28 février 2019, ne ferait que perpétuer la priorité de « répondre à la demande » ancrée dans le PSIA adopté par la Confédération en novembre 2018.

Dans l'article ci-contre, Mike Gérard analyse les annonces de baisse des nuisances entre 2017 et 2018 vantées par Genève-Aéroport au début de l'été, baisse surtout due selon l’Aéroport, à des changements de trajectoire à cause de la météo et à une baisse du nombre total de vols.
Sachant que le PSIA prévoit 25 millions de voyageurs à l’horizon 2030 (contre 17 millions aujourd’hui), la CARPE estime qu'il n'y a pas de quoi se réjouir et surtout qu’il est impossible d’y voir une véritable politique proactive de l’Aéroport de Genève dans la prise en compte des besoins des riverains représentés par les collectivités locales, les communes voisines et l’ARAG. Une transparence sur la façon dont sont calculés ces chiffres serait bienvenue.
L’Initiative de la CARPE « Pour un pilotage démocratique de l’Aéroport de Genève » sera donc votée le 24 novembre 2019. Elle prend tout son sens en demandant une meilleure prise en compte des riverains et de l’environnement et du caractère urbain de cet aéroport. La question du bruit est centrale pour la santé d’une grande partie des genevoises et genevois et mérite donc un meilleur contrôle que celui effectué actuellement.
Cette votation se jouera sur l'ajout d'un nouvel article traitant du trafic aérien dans la Constitution genevoise de 2012. Deux versions de cet article (191 A) (Initiative 163 et Contreprojet)** sont proposées et diffèrent notamment dans les alinéas 2,3 et 4. Nous reviendrons plus précisément sur ces subtiles différences.

La discussion est ouverte. En attendant, la lecture du livre édité par la CARPE « Avions, toujours plus, pourquoi faire ? Du rêve au cauchemar » est vivement conseillée (www.carpe.ch).
Premier rendez-vous d’information le 10 septembre à 18h30 à la conférence de la CARPE dans le cadre d’Alternatiba, salle Unimail M2170. Le meilleur moyen de comprendre pourquoi il faut voter OUI le 24 novembre (et NON au contre-projet).

Notons encore que les prises de position des partis politiques et associations sont attendues au Service des votations au plus tard le 30 septembre à midi.

*   https://www.ge.ch/document/communique-presse-du-conseil-etat-du-17-juillet-2019 
** https///www.ge.ch/legislation/modrec/f/IN163-12435.html

auteur : Pierre Dupanloup

<< retour  rafraîchir cette page

 0 réaction(s) sur "Initiative 163 sur l'Aéroport : on votera le 24 novembre"
Merci de vous inscrire avant de pouvoir réagir (gratuit).
login (email) 
pass 
Vous avez oublié votre mot de passe, vous voulez le recevoir par email:
email
Si vous n'avez pas de login pour ce site versoix-region.ch
Entrez vos nom ET prénom pour vérifier que vous n'êtes pas déjà répertorié
* nom* prénom
continuer