09.01.2016 par MG
num.254 déc.2015-janvier p.05
Zones de bruit (2030) pour les nuls!

Via le lien
http://ge.ch/amenagementechange/spip.php?rubrique166
Login : PDCR_1 ; Mot de passe : psia_2015

vous pouvez examiner, à l’échelle cantonale ou par commune, les courbes d’exposition au bruit 2000, 2014 et 2030 selon les VLI (Valeur Limite d’Immission). Pour la plupart des habitants des zones de logement (DSII dans le jargon de l’Etat), cette VLI est exprimée en décibels avec modulation A : dBA). Les valeurs varient selon la tranche horaire : 60 dBA entre 6h et 22h, 55 dBA entre 22h et 23h, 50 dBA entre 23h et minuit. Il est à noter que les valeurs exprimées en dBA sont logarithmiques. Par conséquent, que si nous entendons simultanément deux avions identiques, le bruit en dBA ne sera pas le double, mais simplement +3 dBA.


Après chaque année, un programme informatique analyse tous les mouvements aériens, afin de calculer le bruit moyen qui aurait été entendu, au sol, à chaque endroit autour de l’aéroport. Ainsi, pour chacune des tranches d’horaire mentionné, on peut calculer les courbes d'exposition au bruit, autrement dit, les régions, dont le bruit moyen, excède le VLI pour l’heure en question. Ensuite, est considérée comme étant dans la zone VLI toute habitation qui se situe à l’intérieur d’au moins une des trois courbes, l’extérieur des trois courbes étant appelé la courbe d'exposition au bruit. L’examen des statistiques de 2000, 2014 et 2030 (une courbe fournie par les autorités, selon une estimation du trafic en 2031, mais dont les données n’ont pas été révélées) permet de tirer les conclusions suivantes.
La courbe d’exposition du bruit pendant la journée (6h-22h) est moins grande en 2014 qu’en 2000, et est censée diminuer encore d’ici 2030. Autrement dit, même s’il y aura un peu plus de mouvements, les avions feront (peut-être) moins de bruit.
La même courbe pour la tranche horaire 22h-23h est plus grande en 2014 qu’en 2000 parce qu’il y a beaucoup plus de mouvements, principalement les avions retournant à Genève pour y passer la nuit, et le VLI est réduit de 60 dBA à 55 dBA.
Mais la vraie différence viendra en 2030, quand la courbe sera nettement plus grande que celle de 2014, pourtant déjà plus importante que celle de 2000. La seule explication possible est qu’il y aura une augmentation significative des mouvements des avions après 23h, probablement parce qu’il n’y aura plus de place pour les mouvements entre 22h et 23h.
Ainsi, la zone des nuisances en 2030, zone dans laquelle il y aura les restrictions concernant les constructions, sera nettement plus grande principalement à cause des mouvements très tardifs.

Bonne nuit !

PS : En Europe, la tendance est d’utiliser une valeur de 57 dBA, plutôt que 60 dBA, pour définir les zones sujettes au bruit des avions. Autrement dit, la moitié du bruit qu’en Suisse !

auteur : Mike Gérard

<< retour