recherche
20.01.2015 par AF
num.245 février 2015 p.20
Au Conseil municipal, le 15 décembre 2014

Après les traditionnelles communications du Bureau du Conseil municipal et du Conseil administratif, l’ordre du jour s’est ouvert sur la question du bouclement de crédits pour l’année 2014. Avec un dépassement brut total de 20'514.15 CHF comprenant les postes « Bus transport de personnes », « Remise en état du débarcadère de la Mairie » et « Etude sur le réaménagement de la partie inférieure d’Ami-Argand », l’économie totale réalisée pour l’année 2014 s’élève donc à 254'602.58, moins les dépassements mentionnés de 20'514.15, soit  234'088.43 CHF. Le Conseil Municipal a approuvé ainsi à l’unanimité, avec le préavis positif des Commissions environnements et espace public, urbanisme et transport et des finances, le bouclement des crédits, ainsi que l’ouverture d’un crédit complémentaire de 20'514.15 CHF.


Le point suivant de l’ordre du jour concernait une augmentation de l’hypothèque de la Fondation communale Versoix-Samuel May à concurrence de 2'000'000 CHF liée à l’immeuble de la Rampe de la Gare 2-4 et Route de Suisse 67-71, ainsi que celui de la Place Charles-David 5 appartenant tous deux à la Fondation. Cette demande d’augmentation intervient dans la mesure où les fonds propres de la Fondation ne lui permettent plus de poursuivre l’opération du Levant, puisque durant l’année 2014 plusieurs nouveaux investissements et des coûts imprévus sont apparus. Avec un préavis positif de la Commission des finances, le Conseil municipal a approuvé à l’unanimité un cautionnement solidaire pour l’augmentation de l’hypothèque de la Fondation Versoix-Samuel May.


La séance s’est terminée sur l’acceptation unanime du Conseil municipal d’envoyer au Conseil administratif deux motions pour examen et de renvoyer en Commission la question de la réintroduction de la benne à végétaux sur le parking Adrien-Lachenal. Concernant la question de la benne à végétaux, le CM est revenu sur les motifs de sa suppression. Tout d’abord, son utilisation strictement liée aux déchets végétaux posait problème, puisque on y retrouvait parfois des remblais et des sacs plastiques engendrant ainsi un surcoût. Par ailleurs, elle servait également de lieux de décharge végétale pour certains professionnels, ce qui contrevenait clairement à son statut de benne purement publique. A l’issue des discussions, l’idée de la réintroduction d’une benne semblait faire son chemin. Sa discussion en Commission devra déterminer l’intérêt de sa réintroduction et, le cas échéant, d’un meilleur contrôle sur place signifiant à terme une augmentation du personnel de voirie.

Pour ce qui est de la première Motion dite « emploi », le texte met en avant le principe selon lequel la Commune de Versoix devra communiquer à l’Office cantonal de l’emploi son intention de recruter du personnel communal et lui demander de fournir une liste des candidats potentiels. La seconde motion dite « Concept de ville intelligente » propose dans une première partie la création d’un guichet électronique de la Mairie de Versoix pour faciliter l’accès des Versoisiens aux divers services municipaux. La seconde partie de la motion concernait la possibilité pour Versoix de rejoindre le réseau « mysmartcity » initiative jurassienne pour une nouvelle manière d’appréhender le développement urbain et l’interaction entre ses différents acteurs (administration, habitants et entreprises) tout en offrant de nouvelles pistes d’innovations. Le CM, après avoir dans son ensemble souscrit à l’idée de la création dans un délai raisonnablement court de ce guichet unique électronique, a approuvé d’envoyer pour examen cette motion auprès du Conseil administratif.
 

auteur : Alexandre Fradique

<< retour